Challenge carnassiers

 oindaboat

 

 

3h30 déjà debout, je charge la voiture et go chez tom. C’est parti pour notre première compétition ensemble et en boat.

Nous passons au alentours de Montreaux et frolons la mort, une camionnette roulait en sens inverse. J’ai juste eu le temps de mettre un gros coup de volant , a 5h du mat ça fait trembler les jambes.

5h50 après plusieurs détours pour trouver notre chemin, nous voilà arrivés au point G, umhhh quelle exitation, l’envie de pêcher bien sûr, pendant que tout le monde met les boats a l’eau,

Pour nous c’est l’instant : séance de gonflage ,installation du sol et hop mise a l’eau et ouai on pêche en Zod !

Aprés un petit discour sur la nuisance du silure accompagné d’un petit café et des croissants à 1 euro lol (toujours pas digéré d’ailleurs).
Le départ  est annoncé par un coup de fusil, lol j’ai cru que nous partions traquer le sanglier.

C’est parti, je place mon petit leurre magique et même pas 5 minutes après un pike se pique. Yes ! Il fait la maille, plus qu’a attendre le commissaire.

Alors soit il n’avait pas assé dormi ou alors il n’aime pas les jeunes…

Voici notre premier échange avec lui :

Lui: ( » Mais pourquoi vous prenez les photos sa sert a rien, il fait pas la maille, regardez avant de m’appeler »)
Aprés mesure du pike, qui fait d’ailleurs 53 cm, le commissaire part et TOM discrétement lâche : « il et lourd lui ».
Lui: ( non j’suis pas lourd )  mouarfff il l’avait entendu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ca sent bon l’ambience de folie et nous somme qu’au début de la compétition, youhouhhhh !!! Bon malgré tout je ferait un autre pike de 53 cm.
  

Aprés cette matinée de pêche stressante car nous avons décroché plein de fish, le repas arrive. Umhhh des petits plats bien préparés, avec le coca payant mais par contre nous avions le droit a une bouteille de vin gratos MDR.

Départ de la seconde manche, à peine montés dans le bateau que nous decouvons une fuite sur le zod et la batterie du moteur HS, la totale quoi.

Bref, on ne s’est pas laissés abattre puis les gros bras de Tom peuvent enfin servir à quelques chose, à pagayer 😀

  

Au final je sortirai 4 pikes et Tom 1 pike dans le peu de temps qu’il a pu pêcher.

Tom tout exité de son pécaille, appelle notre commissaire adoré pour  mesurer sa prise :

Le commissaire: « Calmez vous, vous êtes trop compétition, arrétez un peu »
J’ai oublié de lui dire que c’etait une compétition,  mais bon il semblait porter plus d’intérêt au pinard qu’à nous…
  

Nous finirons à la troisieme place , qui aurait pu étre la premiere si les points se faisaient au centimètre et non au poids. Pas grave, nous sommes sur le podium, c’était notre but.
  

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *