L’été indien.

oindastreet

 

 

Cette semaine de fin octobre est très agréable, il fait doux et en plus je suis en vacances.

Je profite des mes matinées pour glander derrière mon pc et regarder quelques films, mais je ne peux rester indiférent face à ce temps maginfique. Le soleil est de sorti et la température tourne entre 15 et 17°, toutes les conditions pour aller pêcher.

Je donne rendez vous à Valentin vers 15h30, le temps qu’il rentre du taff et se change. Nous avons deux heures devant nous et voulons explorer quelques spots bien précis.

Je commence à sortir coup sur coup quelques perches tout juste maillées, mais des moucheurs squattent le spot nous décions donc de bouger.

J’attaque un gros caillou qui retient souvent quelques fishs, mais j’ai pas eut le temps d’approcher avec mon jig, que valentin balance au même endroit son shad et sur une accélération de ouf, déclenche une attaque. Un bass de 34,5 cm a démonté son shad. Après quelques clichés, Valentin release son fish.

Nous n’avons que trop peu de temps et devons déjà partir. Finalement, j’aurais fait 13 perches, un bass et valentin 5 perches et 2 bass.

Le lendemain nous y retournons à la même heure mais valentin ne peut pêcher qu’une heure. Il repartira d’ailleurs après avoir mické 2 fishs et une douille au conteur. Moi j’ai le temps devant moi et pecherai jusqu’à 18h30.

Pendant ces trois heures intenses, les fishs étaient en pleine activité. Je n’aurai pas fait de gros poissons, mais un record de pécaille mis au sec, soit 33 perches, 3 bass, un sandrillon (25cm) et une brème.  

le troisième jour, j’attend Greg qui souhaite pêcher vite fait en bas de chez moi. Le niveau de l’eau est monté de 30 cm, mais bon c’est lié au réglage de l’écluse et sur ce point la, je trouve que les gars de la VNF font un peu n’importe quoi, puisque 1h plus tard il referont baisser le niveau de l’eau de plus de 20 cm !!!

Toujours est il que je ferais une tite démo à Greg avec 2 perches et un Masta Chub de 57 cm avec un bide énome et tout ca en 30 minutes.

Greg se pose des questions mais ne se laisse pas vaincre. Nous repérons un peu plus bas un groupe de chub et un Barbeau venu se coller sur la bordure, c’est rare mais certainement lié à la montée du niveau de l’eau.

Il balance alors son micro jig et se fait démonté, le barbeau qu’on croyait parti à fait demi tour et est venu engloutir son leurre.

Combat de malade ! Mais le pécaille sera tout de même intercepté, photographié et mesuré avant d’être relaché. Résutat, un barbeau de 62 cm.

Je crois que j’ai vraiment bien fait de poser ma semaine de congés 😀

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *