Open Float Tube Lac d’Albert

La route nous revoila !

En direction de la vendée, nous prenons de nouveau la route pour la 2ème date du circuit AFCPL qui se déroule sur le Lac d’ALbert en vendée. La voiture est chargée comme il se doit, il nous reste plus qu’à encaisser 4h30 de trajet avant d’arrivé à destination, dans un camping où nous devons retrouver une bonne partie des compétieurs.

Nous voici enfin arrivé, le temps d’investir les lieu et de nous familiariser avec la Patrone du camping, ce qui n’était pas facile, nous prenons place dans notre bungalow. Règle de base avant de commencer toute chose, nous mettons le repas du soir au frais.

Après quelques discutions, voici le reste du groupe qui arrive. Nous pouvons enfin commencer à faire chauffer les saucisses pour un Royal Barbeuk. La soirée se déroule super bien et on fait rapidement connaissance avec la plupart des gars mais bon on n’abuse pas trop non plus et décidons d’aller nous pieuter vers minuit.

Le matin avant même que le réveil ne sonne, l’orage nous sort du lit. Espérons que  la rencontre ne sera pas annulée…

Sur place tout le monde est en place et après la cérémonie du briefing  tout le monde se met à l’eau en attendant le coup d’envoi tout en posant pour la photo de groupe.

Le départ est donné, Maxence et moi décidons de remonter le Lac en direction du barrage, à nos côtés 2 membres de Pezon, Damien et Olivier se dirigent dans la même direction, mais personne ne palme aussi vite que Maxence 😀

Finalement, Maxence décide de prospecter rapidement et les Pezon en profite pour passer en tête. Dans les 30 minutes qui suivent Olivier parvient à sortir un pike de 78,5 cm au spinner. Le temps qu’il fasse valider son poisson par les commissaires, je décide de le dépasser et tenter de repasser en tête. Seulement, Damien me voit venir et accélère à son tour, nous voila parti dans une course de palmes pendant 10 minutes. Une fois bien distancé d’Olvier, je décide d’arrêter la course mais trop près de Damien je ne parviens pas à me placer pour pêcher la berge. Finalement, je ruse et parvient à lui gratter un mètre et j’en profite à nouveau pour le distancer.

Un peu plus loin, les jambes en feu, je décide de ratisser également au spinner et lors d’un cast entre deux arbres je prends une chataigne. Je me replace et dépose au même endroit mon spinner le plus délicatement possible. deux tours de manivelle et bim le fish s’est piqué, je ferre et commence un combat que je tente d’écourter en forçant un peu. 30 secondes de combat, le poisson est lourd et tiens le fond, j’imagine bien un Pike de 70/80 cm vu le poid, puis tout à coup je sent les palettes qui se remettent en action, le fish s’est décroché ! La rage !!!

De son côté Maxence n’a pas vu la moindre écaille, le temps commence à passer et toujours rien. Me voici au barrage, je décide de faire demi-tour et de retrouver Maxence. 

L’après-midi, tous les leurres de nos boîtes, toutes les techniques y sont passés mais toujours aucun poisson.

Finalement, l’épreuve prend fin et seuls 9 poissons sont comptabilisés, sur 43 pêcheurs ca fait mal ! 

Au bord, le temps de sortir de l’eau, une horde de curieux s’attroupent tout autour de nous pour découvrir le float tube. L’organisation a fait un travail remarquable et a vraiment bien communiqué sur l’évènement. D’ailleurs, il était possible d’essayer le float tube qui était mis à leur disposition.

Tout le monde est au sec et se rassemble pour l’annonce des résultats.

Voci le podium final.

Il est déjà 19 heures, nous devons reprendre la route et ne pouvons maheureusement pas profiter du repas qui est offert aux compétiteurs, mais nous repartons tout de même heureux d’une journée super bien organisée.

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *