Open Street Fishing de Strasbourg

oaspe

 

 

C’est l’heure !!!! 5h30 départ de la zonmai, direction gare de l’Est où le TGV nous attend.

On saute dans le RER C, c’est fou tous ses gens qui partent travailler à une heure pareil… On croisera un peu plus tard dans le métro des fonsdés qui rentrent de boîte, il nous fallait juste éviter les flaques de gerbe fraichement déposées un peu partout sur le quai.

9h15, nous voilà arrivés à Strasbourg. Pour des raisons de logistique nous décidons Maxence et moi de prendre un autre Hôtel et ça tombe bien un IBIS fait face à la gare.

Après avoir déposé nos valises, nous repartons pour 20 minutes de marche. 

Nous arrivons enfin au point de rendez-vous, le tirage au sort commence, la tension est palpable tout autour de nous, mais ca nous empechera pas de déchirer quelques croissants tout en discutant avec les potos.

Les équipes sont faites, je pêcherai donc tout le week end avec un Suisse allias Manu 😉 qui ne sera pas venu inconito puisque des journalistes Suisses, venu faire un reportage sur le Street Fishing, nous suivront en début de partie.

La pêche est difficile le temps est  pourrave et les fishs se la jouent timide, tout ce qu’il faut pour satisfaire la caméra qui nous filme.

Le stress commence a monter, bah ouai, un tel à fait ci un tel à fait ca et nous toujours rien.

Bon, nous arrivons sur le secteur 15, canal peu profond avec un tapis d’herbiers, spot idéal pour le Pike. J’sors mon spinner Xprolure couleur chartreuse 1/2 oz et commence à ratisser tout le secteur en power fishing.

Bam ! un pike d’environ 55 tape mon spinner, ferrage, rush et keud’s, le fish se décroche. La pression s’intensifie surtout quand Maxence me signale au phone qu’il enchaine les pikes avec son binôme.

Je décide d’insister en balançant mon spinner sur la rive d’en face. Pendu ! Merde c’est light, pas de temps à perdre je fais surfer le fish sur la surface de l’eau et le drope par dessus ma tête. Raah un pin’s de 44 cm.

Fin de la première manche, je rentrerai avec un 0 au compteur quand à Maxence, il se positionnera à la 5ème place du classement. Philémon aura quand à lui fait un Aspe.

Dimanche matin avec un RDV fixé à 6h30 du mat. !?! Sont fous ces Alsaciens.

Quelques croissants vite avalés de quoi tenir bon pendant toute la deuxième manche et nous voilà partis sur nos secteurs respectifs.

Waouh, la journée commence trop bien puisqu’en 5 minutes chrono je casse mes 2 Water Monitor. Une envie de jetter à l’eau la vielle dame qui faisait pisser son chien non loin de moi. Je me ressaisi et décide de pêcher le bas du secteur 1 au bonnie 95.

Un Aspe de 55 viendra se jetter dessus. Yeah ! La chance me sourie enfin.

Maxence me phone, il a fait Aspe. Je me laisse pas abattre et sur les secteurs suivants j’en ferai un autre de 60 cm.

Maxence continue à m’harceler au téléphone pour me dire qu’il enchaine les fishs. Mais pas plus d’infos concernant Philémon si ce n’est sa perche de 31cm.

Un peu plus tard sur le secteur 10 (les péniches), peu aimé puisque difficilement pêchable, je piquerai un Aspe de 70 cm. Franchement, ceux qui n’ont jamais fait un Aspe d’au moins 70 cm n’ont jamais fait d’Aspe, car à partir de cette taille ce fish c’est une machine de guerre infatigable.

Fin de la 2ème manche tout le monde se retrouve au point de rendez-vous.

Finalement, Maxence remportera la première place du podium. Je finirai 4ème en remportant en plus le trophé « Aspe Master ». Je frolerai le trophé « Big Fish » pour seulement 1 cm. Philémon prendra la 6 ème place. Un très bon classement pour toute notre team.


Enfin, ce fût un très bon Open. Nous tenons donc à remercier David Pierron et tout le staff de l’assocaition « Des Rives Urbaines » pour leur investissement, l’organisation du concours et pour leur l’accueil.

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *