Plus grand que ta copine

Petit week end pêche en prévision c’est donc l’occasion de faire un peu de chemin pour aller pêcher quelques pikes.

Le temps n’est pas aussi beau qu’on le pensait, du coup Maxence, Tom et moi pêcherons en float Dimanche après midi.

Y a du zef, il nous est difficile de localiser les poissons et même de les faire suivre. Nous décidons donc d’attaquer un zone d’herbiers assé dense avant de rejoindre la rive opposée, isolée du vent.

En m’approchant de la bordure je vois un brochet de 70′ , je fait passé mon leurre et le poisson se jette dessus comme un ouf. J’attend qu’il se retourne, ferre sec mais le pike parvient à se défaire et se barre.

Un peu énervé de continuer avec la malchance, je décide de me ressaisir et de continuer à prospecter chaque trouée. 15 minutes plus tard je vois mon leurre disparaitre mais sans ressentir la moindre attaque, je décide tout de même de ferrer et accroche un poisson bien lourd, c’est un pike du mètre ! Le combat est plus court que ce que je pensais, le poisson arrive rapidement à mes palmes et avant même de pouvoir l’intercepter, il agite sa tête hors de l’eau et me recrache le spinner à la gueule.

Après un désespoir des plus grands et une heure sans que nos spinners ne parviennent à faire bouger d’autres poissons, je décide de ratisser la cassure long de l’herbier avec un shad de 5″ sur jig head de 10 g.

Sur mon deuxième cast je prend une cartouche de ouf dans la canne. Je ferre et aussitôt l’animal s’affole s’emballe et débale mon fil sur plus de 40 mètres. Ca sent le Glanus à plein nez… Tout à fait le genre de prise que j’aurais bien voulu éviter !

Le poisson parvient à se caller dans le fond, je décide de passer ma rod à Tom qui sait s’y prendre avec les Moustachus (même quand c’est un poisson :D) et après 20 minutes d’acharnement, il parvient à faire ressortir le poisson de sa niche. C’est a tour de Maxence de pêcher un peu l’animal, pendant que nous reposons nos bras.

Finalement, aprsè 45 minutes de treuillage, un silure de 1m72 et non un arbre qui  remonte à la surface. Tom l’intercepte avec ses doigts qui n’ont jamais mal et le hisse sur la bordure pour la séance photo.

Glane

Le release de l’animal gluant :

Glane2Glane3

Par la suite, nous pêcherons la zone arbrité du vent à tracquer les pikes. Je parviens à en faire un petit et Maxence en décroche un autre puis enchaine sur une perche de 35cm.

zizipikeperche35

Pendant ce temps Tom s’amusera à pêcher les perches et en fera 7 d’affilé dont une Big Mama de 50 cm.

tomGetAttachment

Le vent s’est calmé nous décidons de revenir au point de départ pour débusquer des brochets, mais rien ! Maxence décide donc de gratter pour tenter les perches comme Tom et parvient à son tour à piquer une Masta Cheper de 46 cm. 

perche46

Le soleil est bas, nous avons une heure de route et un dalle de ouf, nous décidons donc de mettre fin à notre session.

2 Comments

  1. jeff d'hawaï

    Alors comme çà , on fait tourner les moustachu ! (chacun son truc…) Jolie report avec de beaux poissons.

  2. Vincent

    Woaw jolie peche !
    Magnifique la derniere perche :)
    Beau recit bravo !

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *