Vacances dans le Morvan

C’est le mois d’août et nous avons prévu, David et moi, de faire une semaine de pêche en bateau sur les lacs du Morvan. Au programme, lac de St agnan, lac du Crescent et lac de Chaumeçon.

Nous séjournons au coeur du parc naturel régional du Morvan à un 1/4 d’heure à peine des trois lacs de barrage.
Le premier jour sera consacré à l’exploration de St Agnan, un magnifique lac bordé par de grands pins sur la moitié du lac et de prairies sur l’autre moitié. A la mise à l’eau au petit matin, le temps est au brouillard. On y voit pas a 10 mètres, ambiance de pêche garantie!!! Je rentre un sandre d’à peine 40 cm dès les premières minutes, cela laisse présager une journée « mordeuse ». Il en sera tout autrement, puisque sur la journée nous totaliserons à deux une dizaine de perchettes en plus du sandre du matin.
 
Le lendemain, nous décidons donc de changer de lac pour nous attaquer, cette fois-ci, au Crescent. Le temps est bien plus ensoleillé et chaud, on décide donc d’aller chercher les bancs de perches dans les bois morts façon jungle en face de la mise à l’eau. Le fond est de 7 mètres avec des bois morts qui décendent bien profond. On trouve rapidement des bancs de dizaines de perches calibrées aux alentours des 25 cm. On en tapera une trentaine sur la matinée, en alternant pêche au tube et au mini shad à travers les bois. Nous nous sommes focalisés, ce jour là, sur les perches et nous ferons près d’une cinquantaine à deux de 15 à 25 cm plus quelques sandres du même calibre. Pas exceptionnel, mais déjà mieux que la veille.
 
On est lundi, on décide de tenter Chaumeçon qui a une configuration très différente des deux autres lacs. Il n’y a pas ou peu de postes marqués, le niveau est plus bas de 5 mètres par rapport au niveau normal. Nous commençons par la berge d’en face en cherchant cette fois ci le brochet au jerkbait. Première dérive, un suivi et un décrochage sur un beau poisson avoisinant les 80 cm à vue d’oeil. Ca sent bon la journée à brochet… . On se focalisera quasiment toute la journée sur les bordures et baies au vent et nous ferons 7 brochets entre 45 cm et près de 70 cm ainsi qu’une quinzaine dans les creux d’activité sur le brochet. Enfin, une journée correcte!!!!! Malheuresement, nous étions tellement pris dans notre pêche nous n’avons pris aucune photo .
 
Nous retournerons sur le lac le lendemain, mardi, mais cette fois ci le temps est bien plus chaud et plus un brin de vent: pas une touche de brochet de la journée, ils sont absents des postes de la veille… . On se rabattra sur les perchettes et petits sandres par désespoir.
 
Mercredi, nous décidons de jeter un oeil sur google earth, histoire de trouver un petit étang à pêcher du bord. La région en est gavée . Nous choisissons le plus près de notre lieu de résidence pour tenter de débusquer des Pikes. Une boite de PN dans la poche une casting sur l’épaule, on traverse la jungle pour atteindre l’étang. Premier lancé au swimbait, un poisson suit mon leurre jusqu’au bord et bloque quand je stoppe l’animation. J’aperçois une ligne noire sur le flanc. Oui c’est bien un bass de 40 up!!! Bingo, on va pouvoir s’amuser. Je mets un jerkbait n’ayant rien d’autre, lance à deux mètres sur ma droite et anime doucement jusqu’à arriver à hauteur du bass qui était resté scotché à mes pieds. Pause de quelques secondes, léger twitch et boum pendu.

GetAttachment[1]

Les bass ne sont pas éduqués du tout, le pur bohneur. N’ayant pas les leurres adéquates et devant partir pour aller déjeuner, nous décidons de partir mais nous rentrons satisfaits d’avoir trouver un tel spot.
 
L’après midi nous changerons d’étang ou cette fois ci les brochets sont présents. Nous les pêcherons uniquement aux leurres de surfaces vu la configuration et nous en ferons quelques uns aux alentours des 60 cm.

GetAttachment[2]
 
On est vendredi matin, c’est le départ mais nous ne pouvons nous empêcher de retourner sur l’étang a bass, Nous y pêcherons une petite heure, pour un totald’une dizaine de bass à deux dont trois d’environ 35/40.
GetAttachment[2] (2)GetAttachment[3] 
Bilan: un début de semaine difficile mais une fin très correcte.

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *