Week end Poutre

Vendredi soir, tom et moi décidons d’aller faire une petite sortie de quelques heures en float tube.

17 heures, je sors en courant des cours pour aller chercher au plus vite Tom. Tom récupéré, nous prenons la direction du spot. Arrivé sur le lieu, nous commençons à gonfler les float, sortir toutes les cannes et boîtes plus préssés que jamais.
On commence par attaquer les herbiers et roseaux du fond du plan d’eau au spinner. Après 5 minutes, un poisson se saisit de mon spinner Crystal S de Nories, ferrage et relâché de suite. Je continue à animer et arrivé au float, je vois un brochet dépassant largement le mètre suivre tranquillement mon spinner. Je suis vert et m’en veux d’avoir foiré mon ferrage ou lui d’avoir foiré son attaque. Pas grave je continue la longueur de la même façon.

Dix minutes plus tard, stop net dans la canne. Je ferre énergiquement, c’est toujours au bout mais ça ne remue pas. Je commence à ramener et j’aperçois le poisson remonté à la surface. C’est un énorme pike qui se laisse ramener comme un sandre de 20 cm. Tom me prévient: « fais gaffe il va te mettre un rush ».

Effectivement, arrivé à deux mètres du float, le pike se réveille méchamment et ma MH plie sous le rush. Je gère et le bride pour pas le laisser se réfugier dans les herbiers. Tom le saisit à la boga. Verdict: 1,03 mètres: record battu!! Je passe enfin le mètre.

Pike APike B
On continue de pêcher et on enchaîne les zizi pike mais aussi les creux sans touche. On change de rive et on retouche rapidement du poisson. Je suis au tél quand Tom m’appelle, sa canne est pliée. Verdict: 80, ç fait plaisir. Une demi heure plus tard, je me refais attelé, toujours au spinner. C’est encore énorme, le poisson malin fonce dans les herbiers, j’essaye de l’en empêcher mais c’est impossible. Il se décrochera me laissant encore une fois bien dégouté d’avoir décroché un poisson qui s’annonçait hors norme.

 Il commence à faire nuit et on décide de rentrer heureux d’avoir fait une très belle sortie.
 

Deux jours après avoir battu mon record broc’, j’ai rendez vous avec une dizaine de membres Carnavenir pour une sortie dans l’ouest parisien.

On commence la pêche à 9h30. On navigue de spots en spots mais on ne voit aucune activité ni aucun poisson, les autres équipages rencontrés ne font pas mieux. On arrive sur un spot très large et on commence à pêcher en pleine eau. C’est le désert total. On se rapproche de la rive pour regarder des carpes frayées dans les herbiers. Sans conviction, je verticalise au shad devant les herbiers. Et là, une châtaigne énorme dans la canne. Ferrage et c’est au bout. Le poisson piqué dans 2 mètres d’eau est vite aperçu: bordel c’est un sandre qui ne doit pas être loin du mètre. Je règle mon frein au mieux pour ne pas me faire démonter.

IMG_1943

Poisson mis au sec sur le bateau. Verdict: entre 90 et 95 cm pour plus de 6 kilos. Je pulvérise mon record sandre. Deux recors en deux jours, la vie est belle. On ne reverra plus un poisson de la journée…

Damien

Write a Reply or Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *